27/10/2008

Délicieuses d'automne II. Vampirisation du marché mondial

Congé de Toussaint. Et oui déjà.

Les familles tirent leurs casseroles au quotidien.

Que mettre au feu pour nourrir les diablotins et jeunes sorcières. Car même si les enfants crient : "aux bonbons" chez les voisins. Ils se relècheront surtout les babines après une bonne soupe de tête...

Sept bons litres d'encéphalite de potironite hastieronite à l'eau de Meuse. Pas chère.

L'essentiel, la chaire a fini dans la marmite.

20081027PotironFlashBlog20081027PotironChapBlog

18/10/2008

Délicieuses d'automne I.

Elles ne sont déjà plus sur les arbres et les écureuils en font leur régal. Nous aussi !
Qui peut encore manger des noix de son jardin, ou de celui du voisin ?
20081018(1)NoixBlog

Il y a aussi des pommiers, des poiriers ou autres variétés pour ceux qui en ont plantés ou qui ont gardé les anciens arbres.

C'était reconnu à Par-Delà. Aujourd'hui, alors que l'on reparle des produits locaux qui ne coûtent "pas cher", il n'y a ici, depuis des lustres, plus aucune activité économique liée à ces fruits. Par contre pour quelques-uns que j'espère nombreux, on échange, on donne, on maraude.

Dans la Rue des Prés - "Prés des avocats" - notamment il y avait beaucoup d'arbres. Actuellement, dans de nombreuses "nouvelles" propriétés, des choix on été fait. Les terrains se sont vendus et les arbres abattus.

Pour nous, cette situation n'est pas fatale...

Après la chute et la mort de l'ancien pommier, nous avons replanté ce printemps 2008 (19 avril) un jeune pommier de la variété Malus domestica, "Reinette de Hernaut". A ce jour, il a déjà fait des branches d'un mètre.

20080419(9)Pommier-ReinetteDeHernaut-Blog20081018-ReinetteDeHernaut-BlogAlors, si vous aussi avez replanté des arbres dont des fruitiers et en consommez leurs fruits tels que noix, noisettes, châtaignes, fênes, prunelles, pommes, poires ou autre, déposez un commentaire !
Merci et bonne dégustation.