05/05/2008

Pavé de bonnes intentions

De générations en génération ... le chêne est toujours là...20080505CheneRavel

On y a passé du très bon temps durant des étés torrides quand ils l'étaient. On payait parfois. Parfois non, on était invité, on était reconnu, on était d'Hastière. Beaucoup jeunes passés par le Bonsoy des '70, des '80 ont certainement des tonnes d'anecdotes à raconter dont celles avec la vague US. Les Américains basés à Florennes. D'autres souvenirs plein les coeurs aussi.  Ce n'était pas encore le "camp de vacances" actuel tel que de nombreux touristes connaissent... mais les fêtes existaient.20080505DomaineDuBon20080505TobogganDuBonRésidents actuels. Illusions. Non, non, non.20080505evacuation
Evacuation. Il n'y a que le Ravel à traverser.  Et... tout dans le Meuse.20080505pommiersAvocats
20080505pommiersRuAvocats

Oserais-je dire qu'avant l'extrême privatisation et le champ de clôture, quiconque passait au milieu du "pré des Avocats", à travers les pommiers. Depuis Hastière jusqu'à la briqueterie. Champêtre.

Et au milieu des pommiers coule à l'abri, dans sa tranchée, un ru, survivant, passant ensuite sous le RAVel et se jettant à la Meuse, libre.

Les commentaires sont fermés.